Prise en charge de la personne et du couple qui font face à des difficultés relationnelles, affectives et/ou sexuelles.

 

Problématiques :

 

  • Conflits fréquents
  • Difficultés ou manque de communication
  • Éloignement
  • Sentiment que l’amour s’éteint
  • Infidélité
  • Questionnement sur l’avenir du couple
  • Evénement ponctuel de vie qui ébranle le couple
  • Recomposition familiale

 

Objectifs :

 

  • Améliorer la relation entre les partenaires
  • Trouver de nouvelles stratégies pour mieux gérer les difficultés présentes et futures
  • Faire le point sur la relation
  • Résoudre les impasses
  • Intégrer les vécus douloureux
  • Retrouver une relation saine
  • Réécrire certaines parties de leur histoire
  • Prendre une décision quant à l’avenir du couple
  • Redéfinir un nouveau type de relation et d’organisation, après une décision de séparation
  • Assurer une transition familiale favorable à préserver l’équilibre des enfants et des anciens partenaires

 

Prise en charge :

 

Les couples qui vont mal passent d’abord par une phase de déni avec des stratégies de normalisation des conflits et de l’effilochement de la relation. Ensuite, une certaine prise de conscience du trouble émerge avec une altération du quotidien. L’explication des problèmes sont attribués à des causes externes (stress, surcroît de travail, suivi renforcé de la scolarité d’un enfant qui présente des problèmes, maladie d’un parent ou d’un enfant, (…) jusqu’à ce que le couple se rende compte que, quand la situation externe s’améliore, leurs difficultés persistent. C’est à ce moment seulement que les partenaires pensent à chercher de l’aide à l’extérieur du couple en commençant par les personnes de confiance (famille ou amis) pour enfin se diriger vers un professionnel.

 

Ceux qui poussent la porte du cabinet de consultation présentent le plus souvent de très grosses atteintes d’au moins un des trois piliers du couple qui sont l’engagement, l’intimité et la passion.

Lors d’une démarche thérapeutique, le psychologue qui adopte une position bienveillante et neutre vis-à-vis des partenaires, les aide à avancer dans la direction commune choisie par ceux-ci en début de travail thérapeutique. Ceci est vrai même si les partenaires ont parfois des visions différentes quant à leurs difficultés et à leurs besoins.

 

La consultation est un espace sans jugement où chaque partenaire peut déposer sa souffrance, ses questionnements, ses désirs. Le thérapeute est actif et guide le processus dans le respect de ce que le couple apporte et demande. Il utilise des outils (jeux de rôle, phrases à compléter, sculptures, etc. Ces derniers aident les partenaires à élargir leurs perceptions personnelles, à découvrir et tester de nouvelles options de comportement, cognition et ressenti. Le couple quitte la consultation avec une prescription de tâches à réaliser pour la séance suivante. Ces prescriptions de tâches ont pour but d’expérimenter de nouvelles façons de faire, d’être, de réagir, de penser, de s’exprimer et/ou de provoquer des réflexions, voire des insights de la part des partenaires du couple.

 

L’approche intégrative s’appuie sur les forces du couple et invite les partenaires à être acteurs de leur évolution positive. Elle suscite donc la résilience du couple et l’autonomie vis-à-vis du thérapeute.

 

Durées et tarifs :

 

Séance individuelle (45 min) : 50 euros.

Séance en couple (60 min) : 75 euros.

 

Psychologue :

 

Isabelle Alpi