Prise en charge de l’enfant et de l’adolescent de 7 à 18 ans en français et en arabe.

 

Problématiques :

 

  • Troubles Déficitaires de l’Attention avec Hyperactivité (TDAH)
  • Troubles des Conduites (TC)
  • Troubles Oppositionnels avec Provocation (TOP)
  • Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC)
  • Difficultés relationnelles
  • Difficultés scolaires / Décrochage scolaire
  • Troubles alimentaires
  • Repli sur soi / Dépression
  • Troubles de l’humeur
  • Séparation parentale
  • Deuil / évènements difficiles à surmonter
  • Dépendance
  • Problématique de drogue, alcool
  • Manque d’estime de soi
  • Phobies / Angoisses
  • Énurésie
  • Autisme
  • Suivi d’un diagnostic de « Haut Potentiel »
  • Déficience intellectuelle
  • Psychose

 

Outils de diagnostic :

 

  • Bilans cognitifs / QI : WPPSI – WISC
  • Bilans projectifs / Personnalité : Rorschach, CAT, TAT,
  • Bilans via des échelles d’évaluation

 

Prise en charge :

 

Le psychologue va déterminer avec l’enfant les circonstances dans lesquelles le problème est apparu, préciser les facteurs déclenchants et ceux contribuant à son maintien. Il va également s’intéresser aux conséquences de ce problème dans la vie de l’enfant, tant dans sa sphère familiale, scolaire, qu’amicale. Souvent, la consultation se déroule à travers un média, familier ou non à l’enfant (=support permettant de facilité la discussion en thérapie). Il est possible parfois que le professionnel ait recours à des tests afin de vérifier, voir exclure, certaines hypothèses dans le but de proposer la prise en charge la plus adéquate.

 

Les thérapies cognitivo-comportementales sont des « thérapies actives », ce qui veut dire que le psychologue échange en permanence avec l’enfant, le renseigne, lui propose des techniques et astuces dans le respect de son rythme.

 

Les TCC, à la différence des thérapies psychanalytiques, ne prennent pas en compte l’hypothèse selon laquelle les symptômes relèvent de l’inconscient ou de la sexualité infantile. Cette approche s’intéresse à modifier les comportements et les pensées qui font souffrance. Le but n’étant pas que le sujet ait une connaissance de sa vie psychique. L’objectif réel est que le sujet connaisse ses réflexions (cognitions) et ses comportements en face d’une situation précise qui lui pose problème (angoisse, phobie) et qu’il agisse selon un schéma donné.

 

Souvent, le psychologue va inviter les parents, en séance individuelle ou en groupe, afin de comprendre la difficulté que traverse l’enfant, tant d’un point de vue théorique que d’un point de vue plus comportemental. Le professionnel va lui donner des outils pour le quotidien et le renseigner sur le type de soutien nécessaire à apporter à son enfant au vu de la situation.

Dans ces cas-là, nous privilégions l’échange avec d’autres parents dans une situation similaire, qui peut se révéler être une grande richesse.

 

Cinq types de prise en charge sont proposés

  • Individuelle (enfant ou adolescent seul avec le psychologue)
  • Avec les parents
  • En famille
  • En groupe d’enfants
  • En groupe de parents

 

Durées et tarifs :

 

Séance individuelle enfant (50 min) : 50 euros.

Séance parents (50 min) : 50 euros.

Séance en famille (60 min) : 60 euros.

Séance de groupe enfants ou parents (60 ou 90 min) : 20 euros /personne.

Bilans : entre 90 euros et 150 euros selon l’indication et le test.

 

Psychologue :

 

Sahar Bahmad