Problématiques :

 

  • Stress et difficultés intrafamiliales
  • Stress et difficultés liées au travail ; accompagnement du burnout
  • Troubles émotionnels liés à l’anxiété
  • Syndrome post-traumatique (perte, deuil, victime de violence…)
  • Affects de tristesse et syndrome dépressif
  • Problématiques liées à la famille dite « recomposée »
  • Estime de soi, confiance en soi
  • Gestion des émotions
  • Difficultés d’« être » en relation

 

Prise en charge :

 

La thérapie systémique nous enseigne que le symptôme « dit, montre quelque chose » aux autres membres de la communauté (souvent la famille) en termes d’évolution des relations. Quand le symptôme a-t-il émergé ? Qu’est-ce qui se passait à ce moment-là au sein de la famille ? Le symptôme est considéré, même s’il n’est pas la meilleure réponse p, comme la seule solution que le système ait été capable de mettre en place pour maintenir son équilibre.

 

Comme le disait justement Selvini (thérapeute italienne) : « le patient identifié, celui qui porte les symptômes montre qu’il y a un problème ; la façon dont il montre qu’il y a un problème empêche de résoudre le problème ».

 

La thérapie va dès lors s’intéresser aux relations présentes, mais aussi passées, pour tenter de comprendre ce qui le cas échéant se « rejoue » en termes de réglage des distances émotionnelles, de contrôle, de programmation, de communication entre les membres du système.

 

La personne peut venir en séance seule mais aussi, si elle le souhaite, avec son/sa conjoint(e) ou/et sa famille.

 

Durées et tarifs :

 

Séance individuelle (50 min) : 60 euros.

Séance familiale (60 min) : 60 euros.

 

Psychologue :

 

Alain Grandhenry