Problématiques :

 

  • Rupture / Deuil
  • Angoisse pour la préparation à un examen
  • Blocage précis
  • Difficulté à prendre la parole en public / à être à l’aise en société
  • Difficultés suite à une série d’échecs
  • Problème de santé ou de somatisation
  • Crise d’identité

 

Prise en charge :

 

La PNL (Programmation Neuro-Linguistique) est une approche pragmatique de la communication et du changement. Elle se centre sur le « comment faire pour que ça marche ». Elle propose une synthèse originale débouchant sur une utilisation immédiate des connaissances de la psychologie et des neurosciences, de l’anthropologie et de l’intelligence artificielle et du management.

 

La PNL s’utilise pour le développement personnel, en entreprise, en éducation, en santé et dans tout autre secteur d’activité. À ce titre, la PNL est centrée sur la détection et le développement des potentialités humaines.

 

Cette thérapie s’appuie essentiellement sur l’observation du comportement humain. Son originalité consiste à être orientée sur le « Comment ?» plutôt que sur le « Pourquoi ? ». La PNL est un modèle génératif de la communication, de l’apprentissage et du changement.

La PNL fait partie des thérapies brèves. Lors du premier entretien, le patient est invité à déterminer ses motivations et à se fixer un objectif à atteindre au cours des séances. Pendant ce temps, le thérapeute observe son patient, afin de savoir quel système sensoriel il privilégie. Chacun d’entre nous est en effet soit visuel, soit auditif, soit kinesthésique et crée ainsi son propre filtre, à travers lequel il interprète les événements. Le thérapeute s’adapte alors au mode de communication de son patient, pour le guider dans l’exploration de ses comportements et lui permettre de les reproduire consciemment ou de les modifier si nécessaire.

 

La PNL propose avant tout de mobiliser les ressources de notre inconscient. Ces dernières sont constituées d’expériences ou de connaissances oubliées, de dons encore inexploités qui ne demandent qu’à s’exprimer… Le patient doit donc renouer avec la performance, c’est-à-dire avec sa créativité et sa capacité à s’adapter à une situation. Cela s’appelle la « modélisation ». Mieux connaître les moments où l’on se sent efficace et compétent permet alors de construire une « boîte à outils », dans laquelle on puisera à loisir au moment de faire face à une situation difficile.

Les séances alternent moments d’échanges verbaux et expérimentation de différentes situations.

 

Durée et tarif :

 

Séance individuelle (60 min) : 60 euros.

 

Psychothérapeute : Christelle Hambersin