Warning: Trying to access array offset on value of type null in /customers/e/1/5/centredepsychologieetdemieuxetre.be/httpd.www/wp-content/plugins/event-calendar-wd/includes/ecwd-cpt-class.php on line 131 Warning: Trying to access array offset on value of type null in /customers/e/1/5/centredepsychologieetdemieuxetre.be/httpd.www/wp-content/plugins/event-calendar-wd/includes/ecwd-cpt-class.php on line 131 Warning: Trying to access array offset on value of type null in /customers/e/1/5/centredepsychologieetdemieuxetre.be/httpd.www/wp-content/plugins/event-calendar-wd/includes/ecwd-cpt-class.php on line 440 Warning: Trying to access array offset on value of type null in /customers/e/1/5/centredepsychologieetdemieuxetre.be/httpd.www/wp-content/plugins/event-calendar-wd/includes/ecwd-cpt-class.php on line 440 12. Neuropsychologie de l’adolescent – Centre de Psychologie et de Mieux-être

Bilan neuropsychologique et psycho-affectif de l’enfant de 12 à 16 ans et 11 mois.

 

Proposée par Rénia-Laure TUECHE, Neuropsychologue référente et Sahar BAHMAD, Psychologue clinicienne.

 

 

Motifs de consultation :

 

 

  • Difficultés d’apprentissage (ex. échec scolaire, décrochage, …)
  • Difficultés attentionnelles (ex: maintien de son attention, focalisation attentionnelle, …)
  • Difficultés de mémoire à court et/ou à long terme
  • Difficultés de planification ou de flexibilité
  • Difficultés langagières (ex: manque du mot dans les conversations)
  • Difficultés cognitives liées à l’abus de substances psychoactives (ex. alcool, cannabis, …)
  • Difficultés cognitives à la suite de troubles neurologiques (ex: AVC, tumeur cérébrale, …)
  • Troubles neurocognitifs associés au VIH
  • Anxiété, dépression
  • Impulsivité

 

 

Prise en charge :

 

 

La neuropsychologie est une discipline scientifique de la psychologie qui étudie les fonctions cognitives (ex. la mémoire, le langage, l’attention, …) ainsi que leurs rapports avec les structures cérébrales et les symptômes comportementaux ou émotionnels.

 

L’objectif de l’examen neuropsychologique est d’investiguer, de manière détaillée, les fonctions cognitives préservées et altérées en utilisant des épreuves développées à partir de modèles de traitement de l’information. Les tableaux cliniques obtenus serviront de contribution au diagnostic et permettront d’orienter la prise en charge thérapeutique vers certains aspects problématiques relevés à travers le bilan neuropsychologique.

 

Le bilan neuropsychologique consiste en l’administration d’épreuves cognitives et de questionnaires évaluant différents aspects du fonctionnement cognitif et psychoaffectif de l’enfant. Les scores obtenus lors de ceux-ci seront comparés à des individus du même âge, genre et niveau d’éducation que ceux obtenus par l’enfant. Dans ce cadre, il sera alors relevé les fonctions cognitives altérées et celles étant préservées afin de pouvoir orienter la prise en charge et proposer un suivi personnalisé.

 

 

Bilans réalisés :

 

 

Bilan neuropsychologique (cognitif)

 

 

Le bilan neuropsychologique est le plus souvent proposé dans le cas de difficultés scolaires, d’une suspicion de précocité intellectuelle, de troubles des apprentissages (troubles dys), de difficultés de raisonnement, de mémorisation ou de retard des fonctions exécutives.

 

En fonction des problématiques rencontrées par l’enfant, deux bilans sont régulièrement utilisés : le WISC-V et la KITAP. De nombreux autres évaluations et tests peuvent être proposés également.

 

 

WISC-V (Évaluation des capacités intellectuelles)

 

 

Il permet

 

  • D’évaluer le fonctionnement cognitif général dans le cadre de difficultés ou de troubles des apprentissages
  • D’évaluer les hauts potentiels
  • De déterminer le profil cognitif dans le cadre d’un retard de développement ou d’une atteinte cérébrale acquise
  • De contribuer au diagnostic d’un handicap intellectuel (DSM 5), aider à la décision pour une orientation en institutions spécialisées
  • Utilisé avec d’autres tests neuropsychologiques, les résultats du WISC-V peuvent fournir des hypothèses sur le fonctionnement neuropsychologique général

 

L’évaluation du fonctionnement intellectuel (QI) permet de mesurer 5 composantes ;

 

  • Compréhension verbale

 

Sous cette composante, on retrouve le raisonnement verbal, la compréhension, les concepts et la connaissance cristallisée de l’enfant, c’est à dire celle accumulée au cours de sa vie et de ses expériences. Le coeur du subtest demande à l’enfant de définir des images ou des mots de vocabulaire, ou même des concepts. Un score faible à ce subtest peut signifier un déficit en vocabulaire ou un problème dans les apprentissages scolaires.

 

  • Aptitudes visuospatiales

 

Il est important également de mesure le raisonnement non verbal, d’évaluer la compréhension d’un concept, la qualité de perception et de l’organisation visuelle, la coordination motrice/visuelle, la capacité à analyser et synthétiser une information abstraite. Ce subtest demande à l’enfant une utilisation de son intelligence spaciale pour construire une image géométrique pour, par exemple, compléter un modèle avec ou sans blocs. Un faible score pourrait présager de difficultés en mathématique à l’école.

 

  • Raisonnement fluide

 

Le WISC-V mesure la qualité de raisonnement, la capacité à classer et à se repérer dans l’espace, et  aussi la capacité à résoudre des problèmes indépendamment de ses connaissances.  Un enfant avec un faible indice de FRI pourrait présager des difficultés à comprendre les relations entre les concepts, à résoudre un problème après que son contenu a changé, ou si la question est exprimée différemment par rapport à la façon dont l’enfant l’a apprise.

 

  • Mémoire de travail

 

Le test évalue la concentration, la capacité d’écoute, le contrôle de soi de l’enfant. Par exemple l’enfant doit répéter une série de nombres lus par l’évaluateur, mémoriser des images présentées auparavant. Un faible score présagera de difficulté d’apprentissage et plus de répétitions pour les les enregistrer. Ils auront besoin de plus de temps pour assimiler des informations.

 

  • Vitesse de traitement

 

Enfin, on va estimer la rapidité et la précision d’assimilation d’une information par un enfant. Il est demandé à l’enfant de s’engager dans une tâche demandant une coordination motrice, une analyse visuelle, dans un espace de temps réduit. Il est recommandé pour les enfants ayant un faible PSI de privilégier la qualité à la quantité, et des tâches plus courtes aux longues.

 

 

KITAP (Évaluation des capacités attentionnelles)

 

 

La KITAP permet d’évaluer les performances attentionnelles d’enfants en âge scolaire qui sont d’une importance cruciale pour les écoliers.

Elle offre un choix étendu d’épreuves visant à apprécier un large éventail de fonctions attentionnelles. Huit facteurs distincts sont représentés par une épreuve spécifique ;

  • «Rapidité» (Alerte Phasique)
  • «Flexibilité» (Flexibilité)
  • «Monitoring simultané» (Attention Divisée)
  • «Impulsivité» (Go/Nogo)
  • «Performance en balayage visuel» (Balayage Visuel)
  • Attention Soutenue
  • Distractibilité
  • Vigilance

 

 

Bilan psycho-affectif

 

 

Le bilan psycho-affectif est une évaluation visant à comprendre le fonctionnement affectif de l’enfant, à mieux connaître sa personnalité, son mode d’appréhension du monde, son ressenti intérieur et sa manière de se situer dans les relations, à rendre compte de ses difficultés et des ressources dont il dispose à un moment précis de son parcours. C’est un moyen de décoder des comportements non adaptés, de les comprendre et de les verbaliser. Ce bilan aide l’enfant à trouver d’autres moyens d’expression, plus appropriés pour faire face aux difficultés qu’il rencontre.

Très souvent il est conseillé par l’école, des proches et/ou demandé par les parents. Il est proposé lorsque l’on sent son enfant en difficulté sur le plan psychologique et/ou dans ses relations avec ses parents, frères, sœurs, autres enfants, à l’école, …

 

Se basant à la fois sur l’observation du comportement de l’enfant au cours des entretiens, des résultats obtenus aux tests projectifs ainsi qu’aux questionnaires administrés, le psychologue va pouvoir par la suite proposer une prise en charge thérapeutique ciblée.

 

Deux types d’épreuves sont utilisées : les épreuves projectives (tels que le Test de Rorschach, la méthode des phrases à compléter de Bonnet) et les auto- ou hétéro-questionnaires centrés sur un aspect des troubles de l’enfant (la dépression, l’anxiété, l’estime de soi, …)

Le bilan psycho-affectif est composé de trois parties : l’entretien préliminaire, la passation des tests et la restitution des résultats avec remise d’un rapport écrit. La réalisation du bilan comprend habituellement quatre séances de 50 minutes.

 

 

Tarifs :

 

 

La prise en charge se déroule en 4 séances de 50 minutes chacune, et comprend le déroulement suivant :

 

1e séance : rencontre (anamnèse et hétéro-anamnèse) et identification de la demande et des objectifs recherchés

2e et 3e séances : passation du bilan neuropsychologique

4e séance : remise de conclusions à travers un rapport écrit et détaillé des résultats et orientation générale

 

Les 4 séances de la prise en charge, le travail de correction des épreuves neuropsychologiques ainsi que la rédaction du rapport écrit : 200 euros.