La diététique du Bien-être et du Bien-naître.

 

Prise en charge pour les futurs parents durant la grossesse ainsi que pour les jeunes parents à travers les étapes importantes de la diversification de l’enfant jusqu’à ses 6 ans.

 

Accompagnement des familles vers une alimentation durable plus respectueuse de l’homme et de la nature sans tomber dans le perfectionnisme et les déviances dangereuses pour la santé.

 

Postulat :

 

11% des femmes enceintes sont en souffrance autour de l’assiette. Sans prise en charge, les déviances se répercutent par la suite chez l’enfant et déjà chez le tout-petit.

 

Problématiques :

 

– Lors de la grossesse :

 

  • Gestion du poids
  • Gestion des émotions liées à la nourriture (émotivité, restriction, externalité)
  • Prévention du diabète
  • Conseils contre la toxoplasmose et la listériose
  • Hypertension gestationnelle

 

– Après l’accouchement :

 

  • Choix entre l’alimentation au sein ou au biberon
  • Capacité à s’ajuster aux besoins alimentaires de l’enfant
  • Compétences pour les situations de nourrissage (apprentissage de l’allaitement, introduction de la cuillère, comprendre la néophobie alimentaire, alternatives aux punitions et récompenses autour du manger, etc.)
  • Tri dans la masse d’informations contradictoires destinées aux parents
  • Informations sur la diversification et la prévention de l’obésité
  • Gestion de l’anxiété du parent et de l’enfant autour de l’assiette

 

Prise en charge :

 

À travers la pleine conscience, l’écoute de leur propre corps, le langage de leurs émotions et l’identification de leurs besoins, la nutritionniste aide la future maman et son entourage à retrouver des repères et à se réconcilier avec l’acte de manger.

 

Les futurs et jeunes parents pourront alors trouver des réponses sur l’alimentation et la santé, sortir de la restriction, s’adapter à un environnement pas toujours facile ainsi qu’apprendre à gérer leurs émotions autrement qu’avec la nourriture.

 

L’objectif est double :
– D’une part, il est d’apprendre à se réguler pour mieux comprendre bébé sans tomber dans les pièges du marketing et des troubles de l’image. C’est un accompagnement optimalisé au rythme des compétences de bébé.

– D’autre part, il est de faciliter la transition vers une alimentation durable, motivée par des valeurs, loin des peurs et sans tomber dans le perfectionnisme.

Plutôt que de réfléchir, il s’agira de sentir pour tendre vers une alimentation plus intuitive. Cela permettra d’éviter les déviances et de diminuer les facteurs de risques de l’obésité et autres maladies dites « de civilisation » chez l’enfant.

 

À travers les rencontres, de nombreux outils pour manger mieux sans mettre à mal le budget seront utilisés.

 

L’approche psychonutritionnelle est une dynamique qui s’inspire de la thérapie ACT (thérapie de l’acceptation et de l’engagement). La prise en charge peut être très différente en fonction des demandes, des besoins et des traits d’appétit des futurs et jeunes parents. Propre à chaque personne et sensible aux interactions de celle-ci avec son environnement, le comportement alimentaire de chacun des proches va donc être pris en compte. Chaque séance sera centrée sur un thème bien particulier. Les parents recevront alors un apport théorique sur lequel nous échangerons. Par la suite, les parents se mettront en action avec de petits exercices.

 

Un bilan nutritionnel et comportemental (DEBQ – Child Feeding questionnaire) est également disponible.

 

Des ateliers, complémentairement peuvent être proposés aux futurs jeunes parents et/ou aux proches de bébé.

 

Durées et tarifs

 

Bilan nutritionnel et rééquilibrage (60 min) : 50 euros

Bilan comportemental et parcours thérapeutique (60 min) : 50 euros
Entretien de suivi individuel (45 min) : 45 euros

Modules d’atelier pour 2 personnes (4 séances) : 20 euros/séance

 

Psychonutritionniste : Pascale Marcoux